lundi 22 juillet 2013

ESTEREN aux ENNIES !!!

Le jeu de rôle français a besoin de votre vote !

Esteren est nominé trois fois ( !!!) aux prestigieux ENnies Awards américains qui récompensent les meilleurs jeux dans de nombreuses catégories. En 2007, nos camarades du 7C ont obtenu deux ENnies d’argent. Aujourd’hui, nous pouvons espérer rapporter en France un ENnies d’or, et ceci pour la première fois. Ce serait un moment historique. Et cela dépend de VOUS !

En effet, après les nominations, c’est le vote du public qui détermine les prix. Pour cela, rendez-vous sur ce lien : http://ennie-awards.com/vote/

Puis attribuez le classement « 1 » à Esteren dans les trois catégories suivantes :
  • Best Art, interior
  • Best Production Value
  • Product of the Year

Yldiane guidant le peuple - 2013 Yvan Gawain VIlleneuve

Cette année, nous sommes les seuls à représenter le jeu de rôle français à cette cérémonie, ce qui est déjà un grand honneur. Grâce à vous, nous pouvons aller encore plus loin. C’est un espoir infime car nos adversaires sont des poids lourds du milieu et pour certaines, de grosses sociétés.

Nous travaillons sur Esteren après notre travail, de manière acharnée et artisanale. Difficile de faire le poids face à un géant comme Wizards of the Coast... mais l’espoir n'est pas vain.

Partagez ce lien, envoyez-le à vos amis !

Ecrivez une page significative de l'histoire d'Esteren !

mardi 16 juillet 2013

Campagne de crowdfunding Esteren

Un nouveau périple

Voyages

L'année 2013 est faste pour les sorties de la gamme des Ombres d'Esteren avec la sortie en France de la campagne de Dearg en quatre épisodes et celle de Book 2 - Travel à l'international. Le public francophone connaît déjà une partie du contenu de "Néo" Voyage, à savoir :
  • des rumeurs présentant de nombreux lieux mystérieux de la péninsule
  • des canevas, c'est-à-dire des scénarios courts aux thématiques diversifiées
  • des figures pouvant servir d'alliés ou d'adversaires avec leurs secrets
  • un bestiaire comprenant des animaux courants et quelques créatures plus extraordinaires : plantes feondes, serpent de mer...

"Néo" Voyage

Tout ceci représentait 80 pages de contenu. Désormais le livre passe à près de 200 pages ajoutant :
  • Lieux : 10 sites décrits sur 1 à 4 pages, richement illustrés (pour ne pas changer) et comprenant à chaque fois des pistes d'aventures variées. On a ainsi des éléments d'intrigues politiques pour Farl, d'exploration magientiste pour le Gouffre carmin, d'investigation occulte pour l'Adret des gisants, ...
  • Voyager & Naviguer : des aides de jeu pour les varigaux et les marins, et donc pour le voyage par terre et par mer, des pistes d'aventures, des disciplines, dont celle des fameux "signes" des varigaux, les stermerks (plus bas une illustration d'une carte réalisée à partir de tels symboles).
  • Scénario "Choix de vie" : une quarantaine de pages, de quoi jouer une petite campagne de facilement 5 grosses séances (même si cela dépend toujours du jeu, des options choisies...), de quoi aller de Reizh en Taol-Ker (situation par défaut) et découvrir une communauté demorthèn intégriste haute en couleur... et ses petits secrets peu avouables... Une histoire dont je suis l'auteure et j'espère que Meneurs & Joueurs prendront autant de plaisir à la jouer que moi en amont à la concevoir.
  • Figures : les "Lords of Shadows" (mécènes grands souscripteurs) figurent désormais dans l'ouvrage et deviennent de nouvelles figures officielles de la gammes, donc des morcail, demorthèn, occultistes...
  • Bestiaire : des créatures en lien avec les pistes proposées dans le livre, de quoi jouer directement ou quasi plusieurs scénarios à investigation occulte et exploration horrifique !

Une double campagne de souscription

Actuellement se déroule une double campagne de souscription :
  • à l'international, Kickstarter pour la sortie de la version anglophone
  • en France, Ulule, pour la sortie de la version (très) augmentée de Voyage francophone
C'est la troisième campagne Kickstarter et la seconde Ulule. Les objectifs sont sensiblement différents (première sortie et réédition revue et augmentée), mais les deux sont liées sur le plan de certains objectifs qu'elles débloquent ensemble :
  • réalisation de cartes de villes de Tri-Kazel : Osta-Baille, Tulg, Baldh-Ruoch, Ard-Amrach...
  • création d'un logiciel autour du thème des voyages, avec un système de cartes et d'informations (itinéraire, temps de trajet et sans doute bien d'autres fonctionnalités)
  • ...
Si les précédentes campagnes ont été jusque là des succès, celle-ci, sur le volet Kickstarter, a déjà dépassé toutes nos espérances les plus folles : 62 000 $ en moins d'une semaine, c'est plus ou autant (selon les cas) que ce qui avait pu être récolté en 30 jours de campagne ! De la folie ! Mais cela donne beaucoup d'espoir aussi quant à la réception du jeu dans les pays anglophones. Il est difficile d'avoir une visibilité comparable à celle d'une grande structure et donc de se faire connaître du public aussi bien qu'en France, mais l'accueil est favorable et ceux qui découvrent l'univers ont parfois un réel coup de foudre ! C'est très encourageant et cela pousse à se dépasser !
Shadows of Esteren - A Medieval Horror RPG: Travels -- Kicktraq Mini

vendredi 14 juin 2013

Obsolescence programmée

Voici un court texte que je viens d'improviser pour participer à un concours afin de gagner un ordi. Il y avait une sorte d'expression libre invitant à imaginer le devenir de l'humanité dans 1000 ans. J'ai pondu ça rapidement :

Obsolescence programmée

L'humanité n'avait pas tellement changé, mais elle avait appris à se connaître, totalement.
Son corps et son esprit n'avaient plus de secrets réels pour elle. Le corps était réparable, voire interchangeable. Cela avait rendu l'homme virtuellement immortel.
L'esprit aussi avait été cartographié et l'homme avait adapté ses connaissances à sa façon d'apprendre, si bien qu'il avait enfin débloqué quelques unes des facultés mentales qu'il ignorait encore jusque là.
Seule l'âme posait toujours problème, cette notion indéfinissable que l'on croyait inventée existait-elle finalement ? Toujours est-il que même l'esprit le plus aguerri ne pouvait supporter un transfert dans un nouveau corps qu'une petite dizaine de fois : au-delà, il semblait s'autodétruire comme un virus informatique corrompant une unité de stockage, ou un cancer de l'esprit finalement : celui-ci se retournait contre lui-même et poussait l'homme à la folie, l'autodestruction et l'oubli total de lui-même jusqu'à ne devenir qu'une coquille vide, dépourvue de toute étincelle d'intelligence puis de toute étincelle de vie...

L'homme semblait avoir été construit autour d'un principe essentiel : sa propre obsolescence programmée.

jeudi 31 janvier 2013

Et si... dans une galaxie pas beaucoup plus lointaine...

Et hop, j'ai pondu un petit what if star warsien qui crée un sérieux bordel, avec un Luke aux dents longues, vindicatif et incestueux. Comment ? Juste parce que les Vongs sont arrivés trop tôt et que son destin en a été totalement chamboulé :


Star wars  what if :

Les Vong arrivent bien plus tôt dans la galaxie, détruisant tout sur leur passage. L'Empire n'est plus tout a fait l'ennemi et semble la seule force assez puissante pour contrer ces ET. Palpatine en profite pour redorer son blason. Tatooine, en périphérie, est une des premières planètes ravagées, Obi1 meurt en voulant protéger Luke qui finit par échapper à la destruction de la planète grâce à un contrebandier sur le départ et son acolyte qui, grand coeur malgré tout, embarque qques réfugiés, direction Coruscant, où il le dépose avec les autres rescapés avant de s'éclipser le temps d'observer comment les choses tournent.
Une fois l'invasion connue, Luke s'engage facilement dans la navy impériale, où il gravit peu à peu les échelons jusqu'à rejoindre un escadron bien particulier, celui de son père...qui commence à avoir des doutes et à le former sans rien dévoiler.
Face au chaos, les rebelles n'ont plus bonne presse, seul un gouvernement fort semble pouvoir résister aux Vongs. beaucoup se rachètent une conduite et voient les choses autrement. Seul garm Iblis demeure un véritable opposant et il est très vite considéré comme un fieffé terroriste.
Leia prêche une voie diplomatique pour faire cesser les conflits, jusquà ce qu'Alderande soit totalement ravagée à son tour et qu'elle devienne une martyre aux yeux de tous, grâce aux manips de Palpatine. Elle passe pour morte, mais a finalement été enlevée par les Vongs qui, impressionnés par sa résistance physique et mentale, lui font subir les pires outrages (elle sera plus que disposée à embrasser le DS à sa sortie éventuelle).Jabba a fait les frais de l'attaque Vong sur Tatooine, Bespin aussi est rasée. Calrissian lance un appel de détresse à son vieil ami qui le sauve de justesse. les 3 contrebandiers rejoignent le réseau de Karrde qui fait des affaires sous du pseudo humanitaire...
Luke tombe sous la coupe de Vador et de l'Empereur, il finit par prendre la place de son père et par le tuer, celui-ci ne lui dévoilant leur filiation qu'au moment de mourir. ll devient un über Vador, non cybernétique. La mort de Vador est médiatisée comme un sacrifice héroïque.
Les Vong gagnent du terrain, l'étoile noire est dévoilée au public mais n'a que peu d'effet sur eux, elle est disproportionnée face à l'ennemi. Luke remarque un amiral qui semble s'en sortir mieux que les autres face aux Vongs, Thrawn, mais l'empereur ne veut pas en entendre parler. Point de désaccord, Luke enrage de voir les Vong gagner du terrain (responsables de la mort de sa famille sur Tatooine) et a qques remords d'avoir tué son père même s'il le voyait plutôt comme une machine sans âme.
Il cherche a tout prix à trouver un moyen de freiner les Vong et se tourne vers le passé, il apprend l'histoire de ses parents et des jedis dans les archives, il apprend aussi comment les clones ont été créés et se met en quête d'un nouveau sujet pour relancer la production : Boba. Aux mêmes conditions que son père, il accepte de recréer une armée. Luke n'a pas l'accord de palpatine, mais relance tout de même la production.
Lors d'une confrontation contre les Vongs, il sauve ne prisonnière qui lui fait pour le moins de l'effet. Sous le charme, il installe Leia à moitié mourante sur Kamino où il la fait soigner. Malgré cela, elle souffre terriblement. Luke sent la Force en elle et lui apprend à diriger sa souffrance et sa haine pour utiliser la force et se soigner au mieux. demi succès, Leia souffrira tjs mais gagne une grande maîtrise de la Force.
Ils deviennent amant. Luke s'intéresse de près à Thrawn qui l'inspire. Il voudrait lui confier le commandement futur des clones.Leia trouve la règle des 2 stupide et souffle à Luke l'idée de trouver d'autres Force user pour se créer ses propres chevaliers impériaux. Il est fasciné par l'idée, mai souhaiterait éliminer Palpy d'abord...

Je ne fais pas la suite, mais à partir de là, on a une galaxie en feu, un arriviste incestueux près à tout pour détruire les Vong et qui projette de prendre la place de Palpatine rapidement par un coup d'état grâce à sa soeur-amante (enceinte ?), un amiral Et de génie et une nouvelle armée de clones. Des contrebandiers boyscouts un peu paumés qui profitent tout de même du climat général en clamant faire le bien (tant qu'ils font du profit)...

Un Yoda observateur tout près de mourir et sans héritier à qui passer la flamme Jedi : les pjs ? Une Mara Jade perdue après la disparition de l'empereur si Luke et Leia réussissent leur coup ? Les jdis oubliés ?

Il y a de quoi faire.

lundi 15 octobre 2012

Flattr le blog !

Suite à l'article d'Alias visible via ce lien.
Je me suis décidé à sauter le pas et à permettre aux gens de flattr le blog (il suffit de cliquer en haut à droite) ou un article qu'ils y auraient aimé (en bas de l'article, lorsqu'on clique dessus), notamment les articles proposant des aides de jeu originales. je pense aux pnjs imputrescibles, au blue bombyx bar, à mes différents jdra star wars, mes aides de jeu blood bowl et autres notamment.

ça sert à quoi ?
En gros, c'est l'équivalent d'un "j'aime" sur facebook sauf que ça me donne quelques micro-centimes d'euros pour me permettre de réinvestir moi-même dans la flattRie d'articles que j'aurais aimés. une sorte de webrôle de tapes viriles dans le dos pour dire "c'est bien mon gars, continue" (j'sens que ça vient, euh, non je m'égare...)

Bref, si vous aimez le blog ou plutôt encore un article en particulier, n'hésitez pas à m'encourager et à le flattR via la petite icône. ça me fera plaisir. C'est déjà ça !


...et ça m'incitera peut-être à pondre d'autres bêtises du même acabit qu'un suivi de Galaxy At War par exemple, ou tout simplement m'inciter à refaire plus d'articles, le blog étant un peu trop trop calme ces temps si (c'est trop trop calme, j'aime pas trop trop beaucoup ça...)

jeudi 6 septembre 2012

Feuille de personnage pour GAW, l'adaptation de star wars dérivée de BoL



Un certain Pangloss m'a contacté via Casus No après avoir lu GAW et en être sorti enthousiasmé.
N'ayant plus le temps de le développer et d'offrir une meilleure mise en page ainsi qu'une feuille de perso, manquante jusqu'alors, Pangloss m'a proposé de s'en occuper cr il comptait le faire à usage privé. Je l'ai remercié et lui ai proposé que tous aient accès à son boulot sur GAW.

On commence donc avec la feuille de perso qu'il vient de construire dans un style très SWD6, sobre, épuré, efficace. Impeccable donc.


Si Pangloss tient ses promesses, une nouvelle version de GAW verra le jour, réorganisée, incorporant la Force, illustrée et étendue niveau textes des Races/vaisseaux par ce que j'avais déjà mis dans ma vieille version D100.
Bref, du bon à venir pour ceux qui ont apprécié GAW.

Que Pangloss soit loué !

lundi 20 août 2012

Blood bowl : 2 défaites d'affilée et me voilà en queue de ligue

2 défaites d'affilée.
1er math mes hauts elfes contre les nains de LTDM:

Et voilà, le 1er match de la ligue v2 vient d'avoir lieu.
Je perds 1 à 2 alors que je pensais un moment arracher le nul.

Bilan :
-des premiers tours catastrophiques, je pense pouvoir jouer sur la lenteur des nains qui m'ont laissé recevoir pour temporiser et éviter de leur redonner le ballon trop vite en me précipitant à la marque. Je me dis que je vais faire un peu d'xp avec un lanceur et mon receveur en attendant. 4 x 1 en deux tours ! Qui dit mieux. bref, foirage total et les nains sont mtnt là. J'arrive quand même à libérer le ballon et à le remonter dans son terrain mais il m'y achève (esquive ratée), récupère la balle et marque sans se presser. Je me dis que je vais perdre car c la fin de la mi-temps 1.
-Mi-temps 2, ils enfoncent mes lignes, cagenet et je ne peux que défendre tant bien que mal en me pulvérisant sur la cage. j'ai déjà peu de joueur (9 je crois), mais je gêne sa progression à un mouvement (5-6 cases de l'en but). je fais tomber le ballon. Et je tente l'action de fou avec récup en zones de tacle, esquive et lancer + réception après avoir démarqué un 3/4 et l'avoir éloigné d'n défenseur à courtes pattes. TOUT fonctionne et je score même si LTDM me gêne encore une fois. J’exulte, c'est inespéré, il reste 2 tours au tueur, je me dis que je vais arracher le nul.
-LTDM reçoit, enfonce ma LOS, place des receveurs, j'en blitze un et le met à terre, je gêne l'autre, j eveux le gêner encore mais rate mon gfi (trop gourmand). Il passe, puis transmet et marque. En 2 tours donc, je suis vert.
-Me reste un tour à jouer, je me dis que je vais tenter de faire de 'lxp et me place ainsi. Coup d'envoi : BLITZ pour ltdm. Il annihile même ça ! e pourrais juste réussir une passe de plus, libérer par blitz un de mes côtés et enchainer des blocs foireux, me mettant moi-même à terre.
Fin de match dans la rigolade.
j'avais prévu de perdre et je fais un peu d'xp et j'ai pas mal de gain de fric (j'achète d'ailleurs mon apo). J'y ai quand même cru avec mon égalisation à l'arrache. Mais les nains ont de la ressource.
Je ne choppe pas de comp, mais ce sera pour le prochain match.
J'ai un blessé qui perd -1F. je risque de le virer direct et utiliser un simple journalier le temps de racheter un joueur plus tuile. de toute manière, le prochain mach, il sera remplacé d'office par un journalier le temps de reprendre ses esprits.

Beaucoup de jets poissards pour ma part, mais aussi des jets extraordinaires sortis d'on ne sait où pour égaliser. l'un dans l'autre, pas si mal.



Second match avec Compte rendu approfondi au tour par tour, mes elfes hauts contre les nordiques de Lugh :
T1 Ikaar : Lugh a engagé sur la ligne de TD et bénéficie d'un blitz, lui permettant d'entrer dans ma zone. Les elfes tentent une esquive et se vautrent.
T1 Lugh : Les nordiques mettent 8 elfes à terre.

Tour 2 Ik : Les elfes protègent le ballon en retrait grâce à pas mal d'esquives mais ne tapent pas.
Tour 2 L : les nordiques foutent le ballon à terre (et son porteur).

T3 Ik : Les elfes libèrent le ballon, le ramassent et font une passe longue sur double 6 à 7 cases de l'en-but à destination d'un 3/4.
T3 L : Tente de mettre ZdT sur porteur en réussissant son esquive avec RR mais rate son gfi.

T4 Ik : avance de son max de mvmnt (6), sans tenter le gfi et reste à 1 case de l'en but. tente de fair eun peu mal aux nordiques, sans succès.
T4 L : se relèvent et courent vers le porteur hors de portée, font un KO en passant.

T5 Ik : juste Touchdown du n°2.

T5 L : Lugh reçoit mais blitz à l'engagement, blitz sans succès pour Ik. Lugh fait une sortie dans le public + une sortie à xp. Balle non ramassée malgré relance.

T6 Ik : Les elfes tentent un block -> double skull, utilisent une relance et mettent KO l'adversaire. Ils tentent une esquive juste après : 1. No comment.
T6 L : Lugh a un boulevard mais le ballon est tjs à 2 cases de son propre enbut. il refait une sortie à xp avec son loup. Fait un gfi raté qu'il relance pour le réussir, ramasse la balle et rate sa passe.

T7 Ik : Les lefes éclipsent les 2 ZdT autour du ballon après +ieurs esquives et blitz. Ils récupèrent la balle, pourraient passer mais un gfi faciliterait la passe.
Le gfi foire. Les elfes pouvaient clairement marquer leur 2e TD à ce moment, ce qui aurait changé le match. Trop gourmand.
T7 L : Lugh ramasse la balle, réussit un gfi, réussit sa passe et réussit sa réception sur double 6. Pfff... les elfettes sont écœurées et comprennent avec l'horreur toute l'erreur de leur foirage de gfi au tour précédent.

T8 Ik : tente de mettre ZdT sur le porter du ballon avec 2 gfi. Le second rate. Le retour de Mr Poissard.
T8 L : Lugh peut courir en toute liberté au TD. Touchdown 1-1 à la mi temps.

MITEMPS 9 elfes contre 11 nordiques qui reçoivent.
Rions un peu :

T9 L : le coup d'envoi donne un blitz, les elfes s'engouffrent comme des oufs pour mettre la pression d'emblée oubliant que le ballon est sorti du terrain et va donc être donné à un joueur de Lugh. Celui ci le donne à un loup garou sur l'aile et fonce tranquillement dans un couloir libéré par la sottise des elfes.
T9 Ik : Les elfes tentent de revenir et de faire oublier leur idiotie, ils blitzent le loup à 1 dé et le couchent mais la balle arrive dans le public qui, facétieux (les traitres) le rnvoie sur la case de TD donnant avantage à Lugh. celui-ci a un seul joueur en position de l'y plaquer pour marquer.

T10 L : Lugh assure un plan B au cas où mais blitze à 1 dé un arrière elfe gênant et marque en réussissant son ramassage sur la ligne de TD. 1-2, donné par la bêtise elfe.
T10 Ik : Ikaar reçoit -> émeute, on avance d'un tour. Il foire son blocage à 2 dés ! et se met Ko. super.

T11 zappé par émeute.

T12 L : les nordiques ramassent la balle.
T12 Ik : esquive ratée relancée pour blitz, ça marche , mais c'est le lanceur déjà joué qui récupère la balle se dispersant (les boules) me contraigant à le protéger en cage au lieu de passer.

T13 L :Les nordiques cernent le selfes.
T13 Ik : les lefes avancent leur cage et sortent la balle mais se font un KO sur une esquive loupée. Ils sont clairement peu sur le terrain (4 joueurs out)

T14 L : Lugh blitze à 1 dé le porteur et réussit, évidemment. Il cerne le ballon.
T14 Ik : Ik tente de bloquer à 1 dé dans la mêlée, foire.

T15 L : Les nordiques placent leur porteur et annihilent les elfes en les mettant à terre.
T15 Ik : les nelfes se relèvent et gênent le porteur après 2gfi réussis.

T16 : Lugh parvient quand même à marquer : Touchdown 1-3
T16 : Les elfes se placent pour cogner car il leur est impossible de marquer en 1 tour après analyse, même avec du push-push. Leur mercenaire fait une sortie finale, convainquant le coach de l'engager en dépensant les économies normalement en réserves pour un futur receveur.

Gains : 20K pour Lugh. 40K pour Ikaar.


Voilà, de grosses grosses conneries pour ma part et un peu de déveine sur certains jets qui étaient essentiels. je suis un peu vert de louper le gfi devant me faciliter une passe qui avait de forte chance de se solder sur un 2-0 en 1ère mi-temps. Cela m'aurait permis d'arracher le nul malgré ma connerie de début de 2e mi temps où je me précipite en blitz alors que le ballon ne va pas retomber et être donné au loup-garou libéré. quel con, mais quel con ! Je ne m'en remets pas...

Me voilà en queue de ligue (miniligue à 3) après fin des matchs allers, le matchs retours vont être durs.

mercredi 9 mai 2012

Blood Bowl LRB 6 - Extrem Pocket

A partir du lrb6c trouvable sur le site d'empire oublié, un condensé très pratique des règles du lrb, j'ai repris les infos et me suis amuser à voir si je pouvais faire tenir un maximum de choses en 2 pages.

Mission accomplie. Je l'ai baptisé le LRB 6 extrem Pocket (extrem, car j'avais fait d'abord une version en 3 pages que j'avais baptisé pocket seulement).

Du coup, en imprimant le tout 2 pages en 1 comme le premttent certaines imprimantes (ou PDFcreator à défaut), il est possible d'avoir la plupart des règles aidant au match, à l'avant match ET à l'après match sur une seule et unique feuille.

J'espère que ce sera utile à certains. COMMENTAIRES et REMARQUES BIENVENUS !!!
Voici donc le lien : LRB6 Extrem Pocket.

dimanche 4 mars 2012

Blood bowl - Suite (encore) de la peinture des sinistres sidhes

Et hop, je continue un peu mes sinistres sidhes.
Fin des aplats
Passage au broux de noix.
Rattrapage des dégâts collatéraux du broux de noix.
Passage au Gyphonne sepia

Me restent les éclaircissements et quelques détails. Faudra aussi que je fasse les socles.

Photo avec flash et sans flash

Critique de La Forge dans le Jeux d'Ombres n°10 !

Je viens de télécharger le nouveau volume de JdO n°10, l'excellent e-zine dévolu aux jeux de rôles amateurs.

On y trouve en page 7 une critique plutôt élogieuse de La Forge, écrite par Pitche. Je le remercie encore et me permets de copier-coller ici sa critique :
La Forge
http://ikaar.blogspot.com/

Amnésiques, les personnages (des « Égarés ») se réveillent dans un univers dénommé La Forge. Un monde désertique, montagneux et teinté d’orange, soutenu par d’énormes chaînes tirées vers le ciel et dont les
maillons atteignent la taille d’un homme.

Les personnages sont sauvés des terribles Exarques par un Prospecteur. Celui-ci les amène à l’Asile, cœur de leur folie ou refuge ; c’est toute l’ambigüité
du mot et des hypothèses formées sur la Forge, via l’une des portes clignotantes.

Présentés à un Thérianthrope, homme à tête d’animal semblable aux anciens dieux égyptiens, ils se réapproprient leurs Traits d’antan. Le joueur a
ainsi l’occasion de compléter dans le même temps sa feuille de personnage.
Les personnages avec l’expérience peuvent atteindre un stade ultime de puissance et d’évolution manipulant l’univers par les Songes comme les
Thériantrophes. Car la magie se fonde sur la manipulation de son environnement via les Objets et les Songes. Le Prospecteur cherche d'ailleurs à s’emparer
d’Objets, d'apparence anodine mais possédant de véritables et impressionnants pouvoirs dans ce monde.

L’univers est angoissant et mystérieux à souhait. On peut aussi y vivre des périples de multivers par l’exploration des Simulacres, sorte d’abris.

La tension est maintenue par le fait que plus les sorties de l’Asile sont longues, plus elles sont dangereuses, car les Exarques rôdent. Cet univers est fait de survie, d’apprentissage de soi (explorer les Simulacres), de
puissance (devenir Thériantrophe) ou d'exploration (l’envers du décor d’Asile).

Pour ne pas laisser le meneur sur sa faim, l’auteur nous fournit plusieurs hypothèses d’explications laissant les joueurs et le meneur libres de choisir la
leur, même si l'une d'elles a sa préférence.

L’ouvrage se lit d’une traite tant l’univers est passionnant et sa
rédaction fluide. Il a remporté une 2ème place amplement
méritée aux Démiurges en Herbe III.

Pitche